Articles

Au revoir président !

Image
Le Medef voit partir Pierre Gattaz. Sérieux, ça fait un coup quand même. Ses petits yeux rieurs, son sourire de requin. Ce beau sourire à cran d’arrêt. Il va me manquer Pierrot… Cinq ans qu’il est à la tête du Mouvement des Entreprises de France. Et pour sûr, comme Jupiter, il était en mouvement ! Rappelez-vous sa promesse du « un million d’emplois », annonce-phare de son début de mandat. Avec ses pin’s jaunes fabriqués en République Tchèque et qui sont devenus collectors (d’ailleurs si vous en trouvez un, je suis preneuse). Ce jaune cocu qui allait si bien avec ses costumes bleu (de roi du) pétrole. Puis, souvenez-vous, quand il a refusé toute contrepartie en échange du Pacte de responsabilité. Ces baisses de cotisations patronales et ces mesures de réduction fiscale pour les entreprises, environ 40 milliards, pour booster les embauches et l’investissement. Un pognon de dingue. Essaie, toi, de garder n’importe quelle aide de l’Etat sans aucune justification. Tu verras si tu l’ouvrir…

Pension complète

Image
Pendant que la France regarde le foot et se prépare au Tour de France, la Macronie en marche forcée, quant à elle, ne perd pas de vue qu’elle soit sauver le pays. Autour d’un souper servi dans une vaisselle de Sèvres et avant d’aller piquer une tête dans sa piscine hors-sol (comme sa politique), Jupiter s’est dit que – quand même – il serait bon de remettre de l’ordre dans le foutoir des pensions de réversion ! En effet, notre gouvernement veut harmoniser, quel joli mot, les 42 régimes existants. Parce que bon, tout « ce pognon de dingue » encore foutu en l’air, ça suffit… Après tout, cela ne concerne que 4 millions de personnes dont 1 million ne touche aucune retraite propre. Alors autant négocier la pirouette cet été, pendant que les gens de rien sèchent aux Bahamas. Soyons honnêtes, c’est une sacrée charge pour les dépenses publiques : 36 milliards selon France Info. Nous disions donc harmoniser. Mais comment, vers le haut ou vers le bas ? Lorsqu’on sait qu’au niveau comptable, il…

Rions un peu en attendant la mort

Image
Le Conseil d’Etat vient de considérer qu’un département a le droit de demander des heures de bénévolat aux bénéficiaires du RSA. Ce quinquennat jupitérien, c’est vraiment la porte ouverte à toutes les fenêtres ! Y’a un site qui répertorie dans le Haut-Rhin, les missions bénévoles du dispositif RSA/Bénévolat. On trouve beaucoup d’animations pour les séniors ou des ateliers informatiques. Plus intéressant encore, il y a de nombreuses missions destinées directement... aux EHPAD. Distribution de repas, animations, accompagnement de sorties. Ben qu’on est cons aussi ! Voilà la solution pour que ces structures aient davantage de personnels et éviter la maltraitance de nos vieux. Faisons les fonctionner avec des bénévoles ! Faudrait pas léser les propriétaires d’EHPAD qui sont en bonne position dans le dernier classement Challenges « des plus grosses fortunes de France. » Putain, pourquoi se faire chier après tout ! Et plus loin, y’a quoi ? De l’aide à la sonorisation et de la confection de…

Grimper aux rideaux

Image
Mes amis, je vous le dis, va falloir nous mettre à l’escalade ! Remarquez, dans la startup nation des premiers de cordée, il y a une certaine logique. D’ici quelques jours, un rapport sera remis au gouvernement dans lequel le versement de l’ASS sera sur la sellette. L’ASS, c’est l’Allocation de Solidarité Spécifique. Une formidable manne financière de 494 euros, versée mensuellement aux chômeurs en fin de droit. Faut les comprendre les Jupitériens, ça les gave tout ce pognon qui part en fumée… Cela représentait quand même 2,5 milliards d’euros en 2017. Pour vous donner une idée, cela équivaut à ce que le géant du luxe Kering (qui appartient à la famille Pinault) a fiscalement évadé l’année dernière. Ce n’est pas moi qui le dis. C’est ces gauchos de Médiapart. Mais écoutons plutôt le très neutre titre La Tribune, lequel nous explique qu’ « en ayant la volonté d'assurer des minima sociaux assez élevés, la France conduit naturellement une partie de la population à choisir rationnell…

Bande (annonce) organisée

Image
Ça faisait longtemps que je n’avais pas répondu à une annonce de Pôle Emploi. Faut dire surtout que je ne trouvais plus une demande, depuis longtemps, qui ne soit une recherche de commerciaux ou de médecins. Deux qualifications qui, semble-t-il, manquent cruellement dans la Nièvre. Bref, il y a dix jours, je tombe sur un recrutement pour tenir le standard et l’accueil d’une maison de retraite. Pourquoi pas... Même si, effectivement, je ne vois pas de quel établissement il peut s’agir. Je sais seulement que le vieillard – tout comme le chômeur – est en développement croissant dans le département. Donc l’offre peut tout à fait être cohérente. Je fais aussitôt une petite lettre de motive, je joins un CV et fais suivre le tout à Stephan Pottier, le contact indiqué sur l’annonce. C’est un chouette nom, vous n’trouvez pas ? Stephan fait plutôt dynamique, un peu d’jeun mais pas trop gamin. Et Pottier rappelle joliment la terre, le travail manuel, tout ça. Et voici que samedi (samedi !) j’ai…

Luttons avec Jean-Luc Reitzer

Image
Je sais que la France ne peut pas régler toute la misère du monde. Mais là mes amis, va falloir nous mobiliser, nous serrer les coudes ! Parce qu’il y a un homme qui souffre, qui a besoin de notre solidarité, de notre écoute... En l’occurrence, le député LR Jean-Luc Reitzer. Bon, j’avoue que je ne sais pas s’il est copain avec François « rends l’argent » Fillon, mais sa détresse fait peine à voir. Lors d’un groupe de travail sur le statut des députés, Jean-Luc – qui en avait gros sur la patate – ben il a craqué. Il a déclaré : « Y’en a marre. Y'en a ras la casquette. On n’est pas des truands ! On n’a pas besoin d’être suspecté en permanence de vouloir s’en mettre plein les poches »… se plaignant de devoir « passer [son] temps à collecter les factures ». T’as raison, gars ! C’est tellement injuste de devoir prouver la véracité de tes frais de mandat. Et tellement inutile. T’as raison, Jean-Luc. Résiste, prouve que tu existes ! Fait chier de devoir te justifier. Puis ce n’est pas c…

#payetonauteur

Image
En ces temps où la visibilité est la clé pour trouver un job, je ne vais pas me plaindre. En effet, ce journal m’offre de nombreuses opportunités de montrer mes supers talents un peu partout sur le net. Les premiers à avoir relayé ma bonne parole sont les membres de L'Archipel des Sans-Voix . Il s’agit d’un simple copier-coller des chroniques partagées ici. Dans la mesure où nous surnageons dans la même galère eux et moi, pas question de fric entre nous. Normal. Ensuite il y a Le HuffPost qui m’a ouvert une nouvelle fenêtre de tir. Là, mes chroniques sont clairement différentes, inédites. Cette fois encore, pas question de pognon pour mes contributions. Mais disons que j’y trouve mon compte, et – tout ego mis de côté – mes petits articles génèrent quelques visites sur leur journal. Ce qui doit aussi les satisfaire. Parce qu’il faut savoir que le clic est source d’argent pour les médias en ligne. S’il y’a du clic, et donc consultation des articles, les annonceurs sont contents et …